VIE PRIVEE

Règlement général sur la protection des données chez B + M

Le Règlement général sur la protection des données redéfinit la loi sur la protection des données et entre en vigueur le 25 mai 2018.

Le Règlement général sur la protection des données protège les droits des personnes physiques, c’est-à-dire des êtres humains, en particulier leur droit à la protection de leurs données à caractère personnel.

Le Règlement général sur la protection des données contient des dispositions relatives à la protection des personnes physiques en ce qui concerne l’utilisation ou le traitement de leurs données à caractère personnel à des fins commerciales.

Les données à caractère personnel constituent l’ensemble des informations qui se rapportent à une personne physique identifiée ou identifiable, c’est-à-dire un être humain. Elles comprennent (également) des informations telles que leurs adresses e-mail professionnelles ou privées, leurs numéros de téléphone professionnels ou privés, la fonction commerciale de la personne.

Dans le cadre du Règlement général sur la protection des données, nous avons également adapté nos conditions générales de vente et créé des répertoires de traitement. En outre, nous avons mis à jour notre déclaration de confidentialité sur notre site web. De plus, vous serez informé(e) sur les formations relatives à la réglementation sur la protection des données prévues actuellement.

L’idée de la protection des données est en fait logique et fondamentalement simple.

En tout état de cause, les principes suivants devraient être pris en compte à chaque étape du processus :

Confidentialité – c’est-à-dire la protection des données à caractère personnel contre les abus. Toute personne dont les données sont traitées / utilisées doit être assurée que ses données ne parviendront pas à des tiers non autorisés.

Finalité – c’est-à-dire que les données à caractère personnel ne peuvent être collectées ou stockées qu’à des fins légalement autorisées, telles que la préparation et le développement des relations commerciales ou le recouvrement de créances.

Minimisation des données – c’est-à-dire que les données à caractère personnel ne sont collectées ou stockées que si elles sont nécessaires aux fins autorisées par la loi. Par exemple, la connaissance d’une éventuelle confession religieuse n’est pas requise pour le développement des relations commerciales.

Transparence – c’est-à-dire que nous pouvons justifier pour chaque ensemble de données ce pour quoi nous en avons besoin et comment exactement elles sont traitées. Cela commence dès la collecte des données.

Droit à l’information – Les personnes physiques dont les données à caractère personnel sont traitées / utilisées ont, en vertu de la loi sur la protection des données, un droit à l’information concernant leurs propres données.

Si elles veulent exercer ce droit, le préposé doit en être informé immédiatement. Il en informe immédiatement le délégué à la protection des données de B+M.

Droit de suppression – Les personnes dont les données à caractère personnel sont traitées / utilisées ont, en vertu de la loi sur la protection des données, le droit de faire effacer/partiellement effacer leurs données à caractère personnel. Et ce, bien entendu, uniquement dans la mesure où il n’y a pas d’exigences / obligations légales imposant la poursuite de la conservation de ces données (par ex. comptabilité, contrats, recouvrement de créances, etc.).

Si la suppression/suppression partielle est demandée, le préposé doit en être informé immédiatement. Il en informe immédiatement le délégué à la protection des données de B+M.

Ces principes s’appliquent à l’ensemble du Groupe B+M et à tous les collaborateurs !

Il peut arriver que l’entreprise soit contrôlée par l’autorité compétente. Dans ce cas, l’autorité doit examiner les canaux de traitement des données dans l’entreprise, avec soutien et compétence conformément à la loi.

Nous vous tiendrons informés.

 

La direction de Baustoff + Metall

Mentions légales | Conditions générales de vente | Vie privée